le 22 juillet 2020

Le secteur pétrolier et gazier canadien pourrait recevoir des milliards de dollars d’aide financière publique dans le cadre des mesures mises en place par Ottawa en réponse à la COVID-19. Ces nouvelles sommes s’ajoutent aux milliards de dollars en prêts et mesures de soutien habituelles que l’industrie reçoit annuellement par le biais de l’organisme fédéral de crédit à l’exportation Exportation et développement Canada (EDC), qui se voit confier un rôle déterminant dans la distribution de cette nouvelle aide fédérale.

Above Ground, Environmental Defense et Oil Change International ont soumis un mémoire conjoint aux comités des finances du Sénat et de la Chambre des communes qui se penchent actuellement sur les mesures mises en place en réponse à la COVID-19. Le mémoire souligne le rôle d’EDC dans le sauvetage du secteur pétrolier et gazier et fait des recommandations visant à harmoniser les mesures de soutien économiques du gouvernement avec les engagements canadiens en matière de climat.

Les Nations Unies ont lancé une mise en garde sur les conséquences catastrophiques pour l’environnement si le monde, et particulièrement les pays du G20, n’accentuent pas considérablement leurs efforts de décarbonisation pour réduire leurs émissions globales de 55 % d’ici dix ans. Puisque le Canada est en voie de rater de loin sa cible d’émissions inadéquates pour 2030, il est plus urgent que jamais qu’Ottawa impose des conditions environnementales strictes sur toute forme d’aide fédérale. Ce soutien doit servir à accélérer, plutôt qu’à repousser, la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

Visualisez en PDF
Share