Des législateurs et des experts se penchent sur l’avenir de la responsabilité des entreprises à l’égard des droits humains